Géographie & Climatologie
avec Eya Hkiri

Comment le réchauffement climatique affecte-t-il les récifs coralliens ?

L'écologie

Eya Hkiri Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, Département de géographie

Table des matières:L'océan se réchauffeCertains coraux s'adaptent

Les récifs coralliens sont constitués de milliers de polypes de fond, des animaux invertébrés recouverts d'algues colorées. Ces îlots de biodiversité n'occupent que 0,1 % des océans de la planète, mais abritent un quart de toutes les espèces marines. Le récif corallien est également l'écosystème le plus prolifique de la planète, mais aucun autre biome n'est plus menacé par le réchauffement climatique que les coraux.

L'océan se réchauffe

L'excès de dioxyde de carbone rend l'océan plus acide, ce qui rend de plus en plus difficile la constitution du squelette calcaire des polypes coralliens. Ces créatures fragiles tirent jusqu'à 90 % de leurs nutriments des algues qui les recouvrent, lesquelles sont très sensibles aux changements de température de l'eau.

Avec le réchauffement de l'océan, le blanchiment des coraux se produit lorsque les algues quittent les récifs, exposant les squelettes coralliens blancs. Sans algues, les polypes coralliens, incapables de se nourrir, meurent progressivement. La moitié des coraux formant des récifs ont déjà disparu de la surface de la Terre.

Certains coraux s'adaptent

Leur capacité à s'adapter au changement climatique dépend de la rapidité avec laquelle ils créent de nouvelles relations symbiotiques avec des algues plus résistantes. Certaines populations de coraux des océans Indien et Pacifique (Pocillopora sp.) y parviennent déjà. Au début des années 2000, les scientifiques ont découvert que les coraux gravement touchés par la décoloration à la fin des années 1990 sont désormais recouverts d'algues qui poussent normalement dans des régions plus chaudes et qui sont donc plus résistantes aux températures élevées.

Un autre polype corallien (Acropora hyacinthus) au large de l'archipel des Samoa présente une prédisposition génétique unique à l'adaptation. Cette prédisposition lui permet de s'acclimater à des eaux plus chaudes et d'éviter de se décolorer en l'espace de quelques années seulement.

Cependant, les experts estiment que même si l'humanité parvient à maintenir le réchauffement de la planète à 1,5 °C, elle perdra 70 à 90 % des récifs coralliens qui abritent et nourrissent plus d'un million d'animaux et de plantes et protègent des milliers de personnes des tempêtes océaniques. Si la planète se réchauffe de 2 °C, ce qui est le scénario le plus probable à ce jour, 99 % des coraux mourront.

Comment la température fluctue-t-elle au cours de la journée ?

Comment fonctionnent les thermomètres ?

Rayonnement solaire et albédo de la Terre

Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cela. En savoir plus Politique de confidentialité

Accept