Géographie & Climatologie
avec Eya Hkiri

Qu'est-ce que l'effet de Coriolis ?

Géographie

Eya Hkiri Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, Département de géographie

Table des matières:Effet de Coriolis : DéfinitionCauses de l'effet de CoriolisImpacts de l'effet de Coriolis

L'effet de Coriolis (également connu sous le nom de force de Coriolis) désigne la déviation apparente d'objets (tels que les avions, le vent, les missiles et les courants marins) se déplaçant en ligne droite par rapport à la surface de la Terre. Son intensité est proportionnelle à la vitesse de rotation de la Terre à différentes latitudes. Par exemple, un avion volant en ligne droite vers le nord semblera suivre une trajectoire courbe lorsqu'il sera observé depuis le sol.

Cet effet a été expliqué pour la première fois par Gaspard-Gustave de Coriolis, scientifique et mathématicien français, en 1835. Coriolis étudiait l'énergie cinétique des roues à aubes lorsqu'il s'est rendu compte que les forces qu'il observait jouaient également un rôle dans des systèmes plus vastes.

Effet de Coriolis : Définition

L'effet Coriolis est un effet "apparent", une illusion produite par un référentiel en rotation. Ce type d'effet est également appelé force fictive ou force d'inertie. L'effet de Coriolis se produit lorsqu'un objet se déplaçant sur une trajectoire rectiligne est observé à partir d'un cadre de référence non fixe. En général, ce cadre de référence mobile est la Terre, qui tourne à une vitesse fixe. Lorsque vous observez un objet dans l'air qui suit une trajectoire rectiligne, l'objet semble perdre sa trajectoire en raison de la rotation de la Terre. En réalité, l'objet ne s'écarte pas de sa trajectoire. Il en a seulement l'air parce que la Terre tourne sous lui.

Causes de l'effet de Coriolis

La principale cause de l'effet de Coriolis est la rotation de la Terre. Lorsque la Terre tourne sur son axe dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, tout ce qui vole ou s'écoule sur une longue distance au-dessus de sa surface est dévié. En effet, lorsque quelque chose se déplace librement au-dessus de la surface de la Terre, celle-ci se déplace vers l'est, sous l'objet, à une vitesse plus élevée.

Plus la latitude augmente et plus la vitesse de rotation de la Terre diminue, plus l'effet de Coriolis augmente. Un pilote volant le long de l'équateur lui-même pourrait continuer à voler le long de l'équateur sans déviation apparente. Par contre, s'il se trouve un peu plus au nord ou au sud de l'équateur, il sera dévié. Lorsque l'avion du pilote s'approche des pôles, il subit la déviation la plus importante possible.

Un autre exemple de variations latitudinales de la déviation est la formation des ouragans. Ces tempêtes ne se forment pas à moins de cinq degrés de l'équateur car la rotation de Coriolis n'est pas suffisante. Plus au nord, les tempêtes tropicales peuvent commencer à tourner et à se renforcer pour former des ouragans.

Outre la vitesse de rotation de la Terre et la latitude, plus l'objet lui-même se déplace rapidement, plus la déviation est importante.

La direction de la déviation due à l'effet de Coriolis dépend de la position de l'objet sur la Terre. Dans l'hémisphère nord, les objets dévient vers la droite, tandis que dans l'hémisphère sud, ils dévient vers la gauche.

Impacts de l'effet de Coriolis

Parmi les conséquences les plus importantes de l'effet de Coriolis en termes de géographie, on peut citer la déviation des vents et des courants dans l'océan. Il a également un effet significatif sur les objets fabriqués par l'homme, tels que les avions et les missiles.

En ce qui concerne l'effet sur le vent, lorsque l'air s'élève au-dessus de la surface de la Terre, sa vitesse augmente car il y a moins de traînée, l'air n'ayant plus à se déplacer à travers les nombreux types de reliefs de la Terre. Comme l'effet de Coriolis augmente avec la vitesse d'un objet, il dévie considérablement les flux d'air.

Dans l'hémisphère nord, ces vents tournent en spirale vers la droite et dans l'hémisphère sud, ils tournent en spirale vers la gauche. C'est ce qui crée généralement les vents d'ouest qui se déplacent des zones subtropicales vers les pôles.

Les courants étant entraînés par le mouvement du vent sur les eaux de l'océan, l'effet de Coriolis affecte également le mouvement des courants océaniques. La plupart des plus grands courants océaniques circulent autour de zones chaudes et de haute pression appelées gyres. L'effet de Coriolis est à l'origine de la configuration en spirale de ces tourbillons.

Pourquoi la neige est-elle blanche ?

Désert du Sahara

Qu'est-ce que la météorologie ?

Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cela. En savoir plus Politique de confidentialité

Accept